Page images
PDF
EPUB

TRÉSOR

DE

LIVRES RARES ET PRÉCIEUX

OU

NOUVEAU DICTIONNAIRE BIBLIOGRAPHIQUE

CONTENANT

PLUS DE CENT MILLE ARTICLES DE LIVRES RARES, CURIEUX ET RECHERCHÉS, D'OUVRAGES DE
LUXE, ETC. AVEC LES SIGNES CONNUS POUR DISTINGUER LES ÉDITIONS ORIGINALES DES CONTRE-
FAÇONS QUI EN ONT ÉTÉ FAITES, DES NOTES SUR LA RARETÉ ET LE MÉRITE DES LIVRES CITÉS
ET LES PRIX QUE CES LIVRES ONT ATTEINTS DANS LES VENTES LES PLUS FAMEUSES, ET QU'ILS
CONSERVENT ENCORE DANS LES MAGASINS DES BOUQUINISTES LES PLUS
RENOMMÉS DE L'EUROPE,

PAR

JEAN GEORGE THEODORE GRAESSE,

CONSEILLER AUlique, bibliothécaire du feu roi frédéric-aUGUSTE II, SECOnd directeur du gruene gewOELBE ET
DIRECTEUR AD INTERIM DU MUSÉE JAPONAIS À DRESDE, MEMBRE EFFECTIF DE LA SOCIÉTÉ D'ARCHÉOLOGIE DE MOSCOU,
AUTEUR DE L'HISTOIRE LITTÉRAIRE UNIVERSELLE etc.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

7130 G73 V.7 1922

AVANT-PROPOS.

Voici enfin le Trésor terminé! Dix ans se sont écoulés entre la publication de ses première et dernière livraisons et c'est d'abord à Dieu que je rends grâces de m'avoir accordé la santé et les forces indispensables à ma tâche. En second lieu il faut adresser mes remercîments à Mr. Kuntze, mon libraire- éditeur, qu'il n'a pas perdu le courage de continuer un ouvrage qui demandait tant de soins et dè dépenses et dont l'étendue a passé de beaucoup les bornes que je m'avais tracées au commencement. Enfin je dois m'adresser à Mss. les souscripteurs de mon Trésor et leur exprimer ma plus profonde reconnaissance pour la patience et l'indulgence avec laquelle ils m'ont bien voulu soulager dans le cours de la publication de mon ouvrage. Maintenant, où le Trésor est achevé, on peut bien faire une comparaison impartiale entre le Manuel de Mr. Brunet et mon ouvrage et l'on avouera, j'espère, que ces deux livres peuvent exister paisiblement l'un à côté de l'autre, en se suppléant et se complétant l'un l'autre. J'ai reconnu avec plaisir le grand mérite de mon célèbre rival (voir le Supplément, art. Brunet) et j'avoue que, si j'avais prévu en concevant le plan de mon Trésor que Mr. Brunet méditait et préparait une nouvelle édition du Manuel, probablement j'aurais renoncé à mon entreprise; mais dès que le premier volume du Trésor eut paru il ne dépendait plus de moi de l'abandonner, et j'ai la satisfaction que le public littéraire a reconnu unanimement que de ma part rien n'a été omis pour rendre mon dictionnaire bibliographique aussi complet que possible. Il n'est pas nécessaire de m'étendre en longues digressions sur la notion des mots,,rare et précieux"; car tous ceux qui consultent le Trésor trouveront sans peine à quels livres j'ai voulu attribuer ces deux qualités., Peut-être j'ai accordé plus de place qu'il n'était nécessaire aux soi-disantes facéties et aux différentes éditions et versions des auteurs classiques; mais je l'ai fait de bonne foi en caressant la pensée que je ferais un service à beaucoup de bibliophiles en agissant ainsi. En tout je prie de tout mon coeur Mss. les critiques du Trésor de vouloir bien tenir compte de l'impossibilité d'un auteur quelconque de satisfaire à toutes les prétentions, et de se souvenir de l'axiome que rien n'est parfait dans ce monde. Or, si quelqu'un, après avoir pris note des différents matériaux nécessaires à son ouvrage, croit enfin être parvenu à un certain terme de ses investigations et les présente au monde littéraire, il n'en résulte pas qu'il ait produit un ouvrage parfait. Au contraire personne ne sait mieux que moi que mon Trésor est rempli de lacunes et de méprises; mais cette persuasion ne devait pas empêcher l'exécution de mon projet bien médité; car autrement toutes les recherches littéraires seraient restées inédites. C'est pourquoi je prie tous ceux qui se chargeront de porter un jugement sur le Trésor de ne pas faire attention aux articles qu'ils y désirent peut-être, mais qu'ils mettent plutôt en ligne de compte ce qui manque dans d'autres ouvrages pareils.

55531

IV

C'est la même affaire des fautes d'impression qu'on rencontrera peut-être dans le texte et les notes, malgré les consciencieux soins de la part de Mr. le Dr Hertel, ancien recteur du gymnase de Zwiccau en Saxe, qui s'est chargé de la pénible tâche de dégrossir les épreuves du Trésor et d'en corriger le texte et les notes: nombre de fautes typographiques s'y seront glissés, mais que voulez-Vous? Un ouvrage bibliographique où les principales langues de l'Europe et de l'Asie se trouvent représentées, restera toujours un travail de Sisyphe à l'égard de la correction. Or on concevra que je ne m'acquitte que d'un devoir sacré en exprimant mes remercîments les plus vifs à ce Monsieur des peines que lui a causées le Trésor.

Enfin je ne manque pas de remarquer que j'ai cru rendre un service à Mss. les bibliophiles et amateurs en ajoutant à la liste des prix de ventes aussi ceux qui se trouvent dans les catalogues des plus renommés bouquinistes de l'Europe, tels que Mss. Longman, Quaritch, Bohn, Tross, Aubry, Techener, Heussner, Nyhoff, Müller, Weigel, Butsch, Asher, Stargardt, Calvary, Maske etc. vu que les prix de ventes varient beaucoup, tandis que ceux des bouquinistes, quoique fondés sur ces derniers, maintiennent ordinairement une espèce de stabilité systématique.

Dresde ce 15 avril 1869.

Dr. Graesse.

A*.

[blocks in formation]

Aa, C. van der. Geschiedenis van den jongst geëindigten oorlog tot op her sluiten van den vrede te Amiens. Amst. 1808. 10 vol. in-8°. Av. fig.

Handboekje der vaderlandsche geschiedenissen. Dordr. 1804. 6 tom. in-8°. Av. fig.

De geschiedenis der vereenigde Nederlanden en denzelven buitenlandsche bezittingen. Dordr. 1811. 25 tom. in-8°. Av. pl. (20 f.)

Geschiedenis van het leven, karakter en lotgevallen van Willem V, Prins van Oranje en Nassau. Fran. 1810. 5 tom. in-8°. Av. portr. (30 f.)

Aachen 16 estampes sur cuivre représentant les images bibliques gravées sur le célèbre lustre dans la cathédrale de Aix-la-Chapelle. gr. in- fol.

Tirage des planches originales en métal du lustre célèbre, fondé par l'empereur Frédéric et par son épouse en 1165. Il n'existe que quelques exemplaires de cette suite de figures (voir Schnaase T. V. p. 787).

Aardbol, de. Magazijn voor hedendagsche land- en volkenkunde. Amst. 1837-55. 9 vol. in 4o. Av. pl. et cartes.

Cet ouvrage est divisé de la manière suivante: I. Portugal, Spanje en Frankryk. II. Zwitserland en Italie. III. De Nederlanden. IV. Luxembourg, België, Groot Brittanje en Jerland. V. Duitschland. VI. Oost- en Noord-Europa. VII. Azië. VIII. Afrika. IX. Zuid- en Noord-Amerika. West-Indië en Australie, *Aaron ben Joseph.. Ven., Bomberg 1523. in-4o. Voir sur ce commentaire de la loi Mosaïque De Rossi, Ann. T. II. p. 25.

Abaco. Abbacho. Incomincia vna prattica molto bona et utile: a ciascheduno chi vuole vxare larte dela merchadantia. chiamata vulgarmente larte de labbacho. A. Triviso: A. di. 10 Decèb4: 1478. in 4o. (62 ff. à 32 1.) 44 1. Libri.

[ocr errors]

Voici le titre exacte de ce livre cité dans le Trésor p. 1. col. 1 sur le témoignage de Federici. Une description s'en trouve chez Libri, Catal. 1861. no 470. p. 53 sq.

Libro de abaco che insegnia a fare ogni raxone mer. cadantile et apertegare le terre con larte di la giometria et altre nobilissime raxone straordinarie co. la Tarifa come raspondeno li prexi et monete de molte terre del mondo con la inclita citta de Venetia etc. (A la fin :) Impresso in Venetia de lano M. D. XV nel mese di Febraro (s. nom d'impr.). in-4o.

Attribué à Girol. Tagliente par Molini, Operette bibliogr. p. 160. no 176.

Libro dabaco che insegna a fare ogni raxone mercadantile e apartegare le terre, con l'arte di la geometria, el qual libro se chiama thesauro universale. Opus Lucha Ant. de Uberti fe in Venetia s. d. (vers 1510). pet. in-8°. (78, plutôt 80 ff.) Av. fig. en bois. (105 fr. Libri-Carucci. 139 fr. Bearzi no 1228.)

Libro che insegna a fare ogni ragione mercadantile & apertegare le terre con l'arte di la Geometria & altre nobillissime ragione straordinarie con la Tariffa etc.

*) Les articles signalés par un astérisque se trouvent dans le Trésor, mais on les rectifie ici soit en égard du texte du titre, soit quant à la date, ou quant

au nombre des volumes etc.

« PreviousContinue »