Page images
PDF
EPUB

ENCYCLOPÉDIQUE,

OU

ANALYS. RAISONNÉE

DES PRODUCTIONS LES PLUS REMARQUABLES

DANS LA LITTÉRATURE, LES SCIENCES ET LES ARTS,

PAR UNE RÉUNION
DE MEMBRES DE L'INSTITUT,

ET D'AUTRES HOMMES DE LETTRES.

Amée 1819.

TOME I.

PARIS,
AU BUREAU DE LA REVUE ENCYCLOPÉDIQUE,

RUE CHOISEUL,
BAUDOUIN FRÈRES, LIBRAIRES-ÉDITEURS DE LA REVUE ENCYCLOPÉDIQUE,

RUE DE VAUGIRARD, No 36.

N° 3;

wwwwww

1819.

PUBLIC LIBRARY

ASTOR, LENOX AND TILDEN FOUNDATIONS

« Toutes les sciences sont les rameaux d'une même tige. »

Bacon.

« Les belles-lettres et les sciences, bien étudiées et bien

» comprises, sont des instrumens universels de raison,

» de vertu, de bonheur. »
» A contrôler les productions d'un chacun, il s'engendre

» envie des bonnes, et mépris des mauvaises. »
.... L'Art n'est autre chose que le contrôle et le registre
» des meilleures productions........ »

MONTAIGNE.

ENCYCLOPÉDIQUE,

OU

ANALYSES ET ANNONCES RAISONNÉES

Des productions les plus remarquables dans la Lille

rature, les Sciences et les Arts.

INTRODUCTION.

Le Recueil, dont nous allons indiquer le PLAN, l'ESPRIT et le but, manquait, si l'on ose le dire, à la France, et doit satisfaire à l'un des besoins de l'époque où nous vivons.

Il a pour objet d'exposer, avec précision et avec fidélité, la marche et les progrès successifs des connaissances humaines, dans leurs rapports avec l'ordre social et son perfectionnement, qui constituent la véritable civilisation.

Nous désirons rechercher et consulter, d'abord autour de nous, puis, dans les pays où pourront s'étendre nos relations, les ouvrages les plus instructifs et les plus utiles , dont nous tâcherons d'of-. frir un compte exact et impartial, à mesure qu'ils seront publiés. Nous espérons contribuer ainsi à rendre plus active la circulation des richesses intellectuelles et morales, à faire mieux apprécier les avantages que la société retire journellement des sciences et des lettres , à signaler à la reconnaissance publique les noms et les travaux des hommes les plus distingués qui les cultivent, à faire enfin connaître les meilleures sources où chacun pourra puiser, suivantsa destination et le genre de ses études.

Toutes les connaissances humaines, tous les élémens essentiels du bonheur des individus et de la prospérité des nations, pourront trouver place dans le cadre que nous voulons remplir.

D'autres recueils du même genre , publiés avec succès dans les pays étrangers, nous serviront de guides, et nous fourniront plus d'une fois des matériaux précieux.

La France est considérée, à quelques égards, par sa position géographique et par l'esprit de sociabilité qui distingue ses habitans, comme le centre et le foyer de la civilisation européenne. La langue française, épurée et perfectionnée par nos grands écrivains, est devenue, pour ainsi dire , d'un usage universel et classique. C'est donc en France, et dans notre langue, qu'il paraît surtout convenable et utile de publier une suite non-interrompue de notices analytiques des principaux travaux scientifiques,

[ocr errors]

et littéraires, historiques, économiques, politiques, entrepris et exécutés, sur les différens points du globe, par des individus isolés , ou par le concours d'un certain nombre d'hommes réunis.

Notre Revue Encyclopédiqué, établie sur le plan de quelques journaux anglais et allemands qui jouissent d'une grande célébrité, vient occuper une place restée jusqu'à présent vacante en France , et remplir une lacune que plusieurs bons esprits avaient remarquée. Il existe, en effet, au milieu de nous un grand nombre de journaux et de recueils consacrés à des branches particulières et spéciales des sciences, à l'histoire naturelle', à la physique, à la chimie, à la météorologie, à la médecine, à la pharmacie, aux mathématiques, à l'économie rurale et domestique, aux arts industriels, au commerce, à la religion, à la philosophie, à l'éducation, à la législation et à la jurisprudence, litique, à la connaissance des langues, à la littérature, à la bibliographie, à l'érudition, aux beauxarts, aux sciences et aux arts militaires , même aux modes et à leurs continuelles variations, etc.

Mais, ces Recueils, destinés à une classe particulière de lecteurs , et qui traitent seulement de quelques objets déterminés, ne peuvent présenter l'ensemble des produits de la pensée humaine, appréciés dans leurs rapports mutuels et devenus plus instructifs par leurs rapprochemens.

Loin d'entrer en concurrence avec ces différentes

à la po

« PreviousContinue »