The Repertory of patent inventions [formerly The Repertory of arts, manufactures and agriculture]. Vol.1-enlarged ser., vol.40, Volumes 1-4

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - ... question, s'il existait dans la classe des insectes, des espèces qui opèrent une véritable rumination , comme plusieurs naturalistes l'ont prétendu jusqu'ici. Il a donc commencé à reconnaître toutes les différences d'organisation que présentent chez les insectes, les organes considérés comme des estomacs, et assimilés en quelque sorte au bonnet, au feuillet, et à la caillette des ruminans. Dans l'examen qu'il en a fait , il a...
Page 237 - ... plus de graisse de bœuf, et pour celles moulées, plus de graisse de mouton ou de chèvre. La graisse des rognons est la meilleure , mais la vieille graisse fétide ne donne jamais de bonnes chandelles. On prend donc vingt-quatre livres de suif coupé en petits morceaux , et on les met dans une cuve d'eau bouillante , à mesure que l'eau s'évapore on la remplace par d'autre , on passe toute la masse par un linge, après quoi on fait bouillir le suif pendant une demi-heure dans deux pintes d'eau...
Page 19 - ... genres, on voit que leur nombre ne se borne pas toujours à deux ; car il est facile de se convaincre que les viscères considérés jusqu'à présent comme des appendices pyloriques ou des espèces de cœcums , remplissent les mêmes fonctions que ces prétendus estomacs. Ainsi, dans...
Page 132 - ... dans tous les arbres dicotylédones , il se trouve au moment de son épanouissement , d'abord un seul bourgeon ou œil ; mais, vers le milieu de l'été,, il s'y en trouve trois : les deux latéraux sont chacun le bouton d'une seule fleur , et celui du milieu est un bourgeon à feuille , destiné à former la nouvelle branche , en sorte donc que le nombre des fleurs , chaque année , est le double de celui des bourgeons ou yeux laissés , par conséquent l'espérance des fruits. Ainsi, la première...
Page 431 - La fonte des supports , des fiches et des charnières, devra surtout être susceptible d'être limée et forée facilement. La Société d'Encouragement exige que ces ouvrages soient exécutés en fabrique, et qu'ils puissent être livrés à un prix modéré. Il faudra justifier en avoir mis dans le commerce pour une somme de 10,000 francs. Le prix sera décerné dans la séance générale du mois de juillet 1816. Les échantillons et mémoires devront être envoyés avant le i
Page 61 - La pompe pneumatique ne s'applique qu'au moment où ce ventilateur ne produit plus d'effet. Chacun comprend de quelle utilité peut être, pour les usages domestiques, et sur-tout pour la marine et pour les armées, ce nouvel art de conserver dans leur intégrité les substances alimentaires en diminuant beaucoup leur poids, et de transporter sous un petit volume, dans des régions éloignées, la matière fermentescible qui doit donner le vin et l'alcohol. Les mêmes physiciens proposent d'appliquer...
Page 437 - Société propose un prix de six mille francs f qu'elle décernera à celui qui, non -seulement sera parvenu à fabriquer des fils d'acier dans tous les degrés de finesse , et ayant les qualités requises pour la fabrication des aiguilles , mais qui prouvera en même temps qu'il peut les livrer aux mêmes prix et conditions que les fabricans étrangers , et qui de plus justifiera avoir fourni...
Page 434 - Société d'encouragement propose un prix de mille francs à celui qui parviendra à déterminer quelle est l'espèce d'altération que les poils éprouvent par le procédé en usage dans la chapellerie , connu sous le nom de secrétage , et...
Page 64 - M. Dulong a examiné, cette question d'une manière générale dans un mémoire présenté à l'Institut, et qui est la première production de ce jeune chimiste. Il y traite d'abord en particulier de l'action des carbonates et des souscarbonates de potasse et de soude sur tous les sels insolubles...
Page 190 - Ce procédé consiste à mettre le grain en petites meules, sur le champ même , aussitôt qu'on l'a scié ; chaque meule contient de cinquante à soixante gerbes, ce qui s'élève à la hauteur de six à sept pieds. On recouvre l'extrémité de la meule avec une gerbe ou une botte de paille , et le grain , ainsi à l'abri, se conserve aussi bien qu'à la grange.

Bibliographic information