Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Cependant je sens que j'aime la monotonie des sentiments de la vie, et si j'avais encore la folie de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. "
Felix Holt, the Radical - Page 142
by George Eliot - 1871 - 529 pages
Full view - About this book

Atala: René

François-René vicomte de Chateaubriand - 1847 - 525 pages
...qui est fini n'a pour moi aucune valeur ? Cependant je sens que j'aime la monotonie des sentiments de la vie; et si j'avais encore la folie de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. « La solitude absolue, le spectacle de la nature, me plongèrent...
Full view - About this book

Atala: René. Le dernier des Abencerages. Les quatre Stuarts. Voyages, etc

François-René vicomte de Chateaubriand - 1849 - 394 pages
...ce qui est fini n'a pour moi aucune valeur? Cependant je sens que j'aime la monotonie des sentiments de la vie, et si j'avais encore la folie de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. « La solitude absolue, le spectacle de la nature, me plongèrent...
Full view - About this book

Atala, René, Les Abencérages, suivis du Voyage en Amérique

François-René vicomte de Chateaubriand - 1851 - 525 pages
...qui es(flni)n'ay pour moi aucune valeur ? Cependant je sens que j'aime ~ la monotonie des sentiments de la vie ; et si j'avais encore la folie de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. « La solitude absolue, le spectacle de la nature, me plongèrent...
Full view - About this book

Derniers souvenirs du comte Joseph d'Estourmel

François de Sales Marie Joseph Louis Estourmel - 1860 - 344 pages
...même heure. Comme René, il semble dire : « Je sens cependant que j'aime la monotonie des sentiments de la vie, et, si j'avais encore la folie de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. » Depuis quelques mois, rien n'a plus de prise sur lui, pas même...
Full view - About this book

Mémoires de la Société d'agriculture, commerce, sciences et arts du ...

Société d'agriculture, commerce, sciences et arts de la Marne (France) - Marne (France) - 1864
...ce qui est fini n'a pour moi aucune valeur? Cependant je sens que j'aime la monotonie des sentiments de la vie. et si j'avais encore la folie de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. » Leçon précieuse à recueillir des lèvres d'un homme qui avait...
Full view - About this book

Atala ; René ; Les Abencérages: suivis du Voyage en Amérique

François-René de Chateaubriand - 1864 - 525 pages
...ce qui est fmi n'a pour moi aucune valeur ? Cependant je sens que j'aime la.monotonie des sentiments de la vie; et si j'avais encore la folie de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. « La solitude absolue, le spectacle de la nature, me plongèrent...
Full view - About this book

Chateaubriand, sa vie et ses œuvres

Charles Benoît - 1865 - 284 pages
...« est fini n'a pour moi aucune valeur? Cependant je sens que j'aime « la monotonie des sentiments de la vie ; et si j'avais encore la folie » de croire au bonheur, je le chercherais dans l'habitude. » (René, p. U4.) cette nostalgie de l'idéal, et à qui la foi...
Full view - About this book

The Edinburgh Review, Volume 124

English literature - 1866
...j'aime la monotonie des sentimcns de la vie, et si j'avais encore la folie de croire aubonhcur '" " 0 pray, Mr. Holt, don't go on reading with that dreadful...is," said Felix, throwing the book on the table, and gettin" up to walk about. " You are only happy when you can spy a lag or tassel loose to turn the tables,...
Full view - About this book

Felix Holt, the radical, by George Eliot, Volume 1

Mary Ann Evans - 1866
...rhomboid is? O no, I don't value these things with limits. ' Gependant, j'aime la monotonie des sentimens de la vie, et si j'avais encore la folie de croire au bonheur ' " " O pray, Mr Holt, don't go on reading with that dreadful accent; it sets one's teeth on edge."...
Full view - About this book

Novels of George Eliot, Issue 35, Volume 5

George Eliot - 1867
...rhomboid is ? O no, I don't value these things with limits. ' Cependant, j'aime la monotonie des sentimens de la vie, et si j'avais encore la folie de croire au bonheur ' " " O pray, Mr Holt, don't go on reading with that dreadful accent; it sets one's teeth on edge."...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF